rando-nature.eu

Les exercices de natation pour les femmes enceintes

La natation est une bonne alliée de la femme enceinte pour garder sa forme et pour atténuer les petits maux durant la période de la grossesse. Il ne s’agit pas cependant de recourir à une endurance mais de profiter des bienfaits apportés par l’eau. Les exercices adéquats pour la femme enceinte sont destinés pour apporter une relaxation complète.

Les bienfaits de la natation pendant la grossesse

Pour une future maman, la natation qui est avant tout un sport complet, est l’activité physique idéale. Ce sport se pratique jusqu’au terme de la grossesse et ne présente aucun risque pour la maman et son bébé. Par ailleurs, en sollicitant plusieurs muscles, la natation soulage certains maux acquis durant la grossesse, comme les jambes lourdes, les nausées, le mal de dos.

Des exercices sont conseillés durant les séances de natation pour tonifier le corps et pour aider la future Maman à préparer sereinement son accouchement.

En effectuant des mouvements de brasse en agissant avec la force des bras, les muscles des bras et de la poitrine seront sollicités et tonifiés en conséquence.

Pour favoriser la circulation sanguine et faire travailler les jambes et les cuisses, il faudra s’avancer dans l’eau en pédalant tout en maintenant les bras tendus et les mains jointes devant soi.

Exercices de relaxation

A la fin de chaque séance, il convient de procéder à une séance de relaxation. Un spas france jacuzzi fera l’affaire pour récupérer et pour évacuer la fatigue
Cependant s’il n’est pas possible de se relaxer dans un bain hydro massant, on peut également se détendre dans la piscine même en nageant sur le dos et en effectuant de petits battements de jambes pour garder l’équilibre sur l’eau. Les résultats se constateront avec le soulagement des douleurs de dos et ceux des jambes.

Exercices de respiration dans l’eau

Bénéfique pour le corps entier, la natation est également bénéfique pour la respiration qu’il convient de travailler pour l’accouchement. En gardant la tête dans l’eau, il faudrait évacuer tout l’air contenu dans les poumons. En pratiquant cet exercice d’inspiration et d’expiration rapide, la capacité respiratoire augmentera et le rythme cardiaque diminuera en conséquence.

Articles

  1. 8 Juin 2020Un massage en pleine nature783
  2. 18 Mai 2020Une protection solaire au naturel pour bébés334